Conséquences d’un abus – partie 3

J’ai découvert de nouvelles conséquences et j’ai fait des recherches là-dessus. Je voulais juste partager avec vous ces nouvelles informations en espérant que cela vous sera utile …

Noir ou blanc 

Une victime d’abus a souvent tendance a voir les choses en noir ou blanc, tout bon ou tout mauvais, il y a très peu de place pour le gris et toutes ses nuances …

Comment se fait-il que le stress de tous les jours a autant d’impact sur moi ? 

Je me suis souvent demandée comment ça se faisait que le moindre stress quotidien me mettait dans un état tel que je n’étais souvent plus bonne à rien alors que d’autres personnes, qui avaient des situation bien pires que la mienne, semblaient faire beaucoup mieux face au stress. Disons que j’ai découvert avec le temps, que le matin quand je me lève, à cause de ce qu’il m’est arrivé et du processus de guérison, ma capacité à encaisser les petits trucs de tous les jours est déjà à 90% quand les autres démarrent à 0%. Donc le moindre petit truc devient la goutte d’eau qui fait déborder le vase. 

J’ai l’impression d’être un(e) enfant dans un corps d’adulte 

Souvent, les victimes d’abus dans leur enfance. Dans leur processus de guérison, vont par certains cotes, régresser et agir, ressentir et avoir les besoins d’un enfant. Souvent, les personnes victimes durant leur enfance ont été « volées » de leur enfance, ont grandis trop vite. Pour pouvoir guérir, il est parfois nécessaire être un enfant, de vivre ce que l’on n’a pas pu vivre en tant qu’enfant. Cette étape est nécessaire pour certaines personnes de manière a ce que l’enfant a l’intérieur puisse guérir Je vous rassure, il ne vous faudra pas 20 ans pour passer du stage de 5 ans a un(e) adulte. 

Je me rappelle, vers 18 ans, j’ai commence a dormir avec un ours en peluche. A 19 ans, j’ai commence a avoir peur des orages. A 20 ans, j’ai eu pour la première fois l’envie de sucer mon pouce et a 21 ans, il m’arrivait de sucer mon pouce quand ça n’allait vraiment pas en serrant mon ours en peluche dans mes bras. Et je rêvais que lorsque je me sentais mal, mon mari me prenait dans ses bras et me berçait comme un bébé. J’ai compris avec le temps que l’enfant a intérieur de moi réclamait l’attention que j’aurais du recevoir a 6 ans, que je réagissais a ce qui m’étais arrive comme si j’avais 6 ans. 

Au début d’une nouvelle relation, ça va, mais maintenant que je suis tombée amoureuse, ça ne va plus du tout, c’est pire qu’avant alors qu’au contraire ça devrait aller mieux.

Parfois, certains d’entre-nous n’ont aucun ou très peu de problèmes dans une nouvelle relation ou dans une relation pas sérieuse. Ils sont capables de faire l’amour, d’être touche(e), etc. 

Il y a plusieurs explications à ce type de comportement :

  • Pour la première fois, vous pouvez vous sentir suffisamment en sécurité pour laisser toutes vos émotions remonter.
  • Pour essayer inconsciemment de proteger votre partenaire de vos « mauvais cotes » que vous croyez avoir a cause de ce qui vous est arrive.
  • Si vous avez ete abuse(e) par une personne que vous aimiez ( pere, mere, oncle, ect.), il se peut que vous associez amour et abus. Parfois un « je t’aime » est un signe de danger.

Cet article a été écrit traduit et/ou écrit par moi. La reproduction ou copie de cet article est interdite. Si vous souhaitez avoir une copie de cet article, contactez-moi.