Auteur Sujet: Pensais pas être concerné  (Lu 1491 fois)

fr69

  • Newbie
  • *
  • Messages: 271
Pensais pas être concerné
« le: Juin 17, 2016, 10:41:39 pm »
Je ne pensais pas être concerné...

Certes je savais que si j'achetais certains fromages (même si cela représentait plus d'un kilo de fromage), je le finissais en deux ou trois jours en me limitant (en plus de mes repas normaux)... Mais ce n'était que "gourmandise" pour moi... Je savais aussi que je ne devais pas acheter de chips, et que quand je le faisais, les gros paquets que j'achetais (les plus gros qui existent) ne duraient que très peu... Je savais aussi que parfois je me relevais en pleine nuit pour me faire un sandwich par exemple. Ou encore que prendre deux repas de suite ne me fait pas peur...

Bref, tout un tas de détails de ce genre... Je contournais le problème en n'achetant rien ... Sans rien à manger (aucun extra), il est difficile de succomber à la tentation

Et puis, il y a ces variations de poids. 25 kg reperdus en un an, mais gagnés avant aussi vite...

Et puis j'ai connu Lily8459. Qui a le problème de boulimie (sans se faire vomir). Je l'ai observer manger. Quand... Comment... Pourquoi... Et récemment, je me suis acheté un extra... Je pensais en avoir pour une ou deux semaines... Ce fut quelques heures en fait... Et les doutes que je commençais à avoir sont devenus évidents. Je faisais pareille. Si cela ne se voyait pas trop c'est seulement qu'en général je n'ai rien qui permette de manger démesurément. Même si souvent j'avais très faim... Je n'arrive pas à comprendre comment j'ai pu ne pas en avoir conscience du phénomène plus tôt.

Il me reste un tout petit peu de l'extra que j'avais acheté. J'ai déjà bien assez mangé ce soir, mais j'ai terriblement envie de ce que je sais être près de moi. Fini, je ne me rachèterais pas d'extra. Cela limitera la "casse", même si cela ne résous pas le problème... Quand cela ne va pas, quand je sombre, je mange... Comme Lily8459 je ne me fais pas vomir non plus... Je lui rappelais souvent que manger n'était pas la solution, je me sens un peu coupable maintenant que j'ai réalisé (elle le sait), car moi aussi j'ai toutes les peines du monde à dire non à la nourriture
Refuser de renoncer c'est refuser d'accorder une nouvelle victoire aux pourris que l'on eu le malheur de croiser

beebeevit

  • Invité
Re : Pensais pas être concerné
« Réponse #1 le: Juin 19, 2016, 02:43:42 pm »
C'est sûrement difficile à voir de ton point de vue, mais moi ce que je vois, c'est que tu as pris conscience d'un trouble, et cette prise de conscience, c'est un sacré pas en avant  :)
Tu as fait face à ton problème...

Les troubles alimentaires ont un côté très addictif à mes yeux, tout comme les automutilations...
Je sais que ça a été très éprouvant pour toi, mais tu as réussi à vaincre ces envies et ces besoins de mutilations, alors il ne faut surtout pas penser que ces troubles alimentaires seront définitifs....

Je suis mal placée pour donner des idées pour les troubles alimentaires, mais le site dont tu as partagé le lien récemment donne quelques pistes... 
(http://www.anorexie-et-boulimie.fr/articles-28-obesite-et-compulsions-alimentaires.htm

prettywoman

  • Newbie
  • *
  • Messages: 571
Re : Pensais pas être concerné
« Réponse #2 le: Octobre 09, 2017, 03:32:37 pm »
La nourriture est notre "refuge"...

Nous mangeons d une part pour nous remplir...remplir ce vide en nous...mais aussi pour apaiser nos angoisses...pour reduire cette tension en nous...pour moins avoir mal...

Cela devient comme une drogue...manger devient donc addictif...nous sommes en manque de "nourriture"...

En fait tout ce passe dans le cerveau...c est un cercle vicieux!!

J ai connu ces compulsions alimentaires sans me faire vomir...j en fais moins depuis que mon mari est a la retraite et donc aupres de moi...

Le boulimique ou anorexique a tres souvent besoin d etre seul pour accomplir son rituel...il a tendance a se cacher a s isoler...tout comme l alcoolique ou le toxicomane...le fait d etre entoure contribue a diminuer les crises...mais attention ne les fait pas disparaitre...

Le fait de ne pas se faire vomir est assez symptomatique des personnes ayant subi des abus sexuels ou de la maltraitance comme pour "garder" en soi une trace...
Chez l anorexique par contre vomir est synonyme de se debarrasser de controler son corps...

Fr69 j espere de tout coeur que tu vas mieux a ce niveau la depuis que vous etes maries...que le fait de ne plus etre seul te permet de laisser de cote ce besoin imperieux de manger

Lily et toi prenez bien soin l un de l autre

Je vous embrasse

Mireille


fr69

  • Newbie
  • *
  • Messages: 271
Re : Pensais pas être concerné
« Réponse #3 le: Octobre 12, 2017, 12:27:12 pm »
Pour répondre à ta question prettywoman, cela dépend.

Je n'ai jamais connu de grosses crises dans ce domaine... Mais encore maintenant, parfois, grignoter juste comme cela, en réponse à une détresse émotionnelle, cela arrive...
Refuser de renoncer c'est refuser d'accorder une nouvelle victoire aux pourris que l'on eu le malheur de croiser

prettywoman

  • Newbie
  • *
  • Messages: 571
Re : Pensais pas être concerné
« Réponse #4 le: Octobre 12, 2017, 07:30:25 pm »
C est donc un peu comme si la nourriture etait un "Doudou" qui nous apaise...

Anayl

  • Newbie
  • *
  • Messages: 197
Re : Re : Pensais pas être concerné
« Réponse #5 le: Octobre 12, 2017, 08:41:07 pm »
C est donc un peu comme si la nourriture etait un "Doudou" qui nous apaise...
c'est un bon résumé.

Si tu as du mal à aller voir un psy fr69, tu peux trouver une solution intermédiaire en allant voir un(e) diététicien(ne) qui te fera des menus adaptés pour un mois et tentant de t'y tenir.

quant à moi, j'étais à une époque dans l’excès inverse (anorexie) mais là ça va mieux, je suis passé de 43kg à 63kg

prettywoman

  • Newbie
  • *
  • Messages: 571
Re : Pensais pas être concerné
« Réponse #6 le: Octobre 12, 2017, 08:46:29 pm »
Je me rejouis Anayl que tu sois stabilise...continues a prendre soin de toi

Tout comme toi Fr69

 

SimplePortal 2.3.5 © 2008-2012, SimplePortal